2014.08.21  Pigeon ramier

La palombe ou pigeon ramier (Columba palumbus) se différencie des autres pigeons par sa taille : il est nettement plus grand et pèse environ 500 grammes ; c'est un bon gros pigeon !

Les adultes ont un bec rose et jaune, sont gris-bleu sur la tête et le dessus et gris rosé sur le dessous ; ils ont le bout de la queue noir. La bordure des ailes et la nuque sont blanches ; la tache blanche dans le cou est bordée de reflets verts.

Cet oiseau s'envole avec fracas quand il est dérangé. Il se pose peu au sol, uniquement pour s'abreuver, se baigner et se nourrir. Il est omnivore : bourgeons, feuilles, graines, baies, fleurs, vers, insectes, mollusques constituent l'essentiel de son régime alimentaire.

Il est présent dans toute la France ; on l'observe notamment dans les bois clairs ou mixtes, les lisières de forêt, les parcs boisés... A tendance grégaire, les pigeons ramiers ne font que de petites migrations : en France, ils se déplacent quelque peu du nord-est vers le sud-ouest rejoints par ceux des pays plus nordiques  et orientaux. Ils sont parfois attendus par les chasseurs de palombes dans le sud-ouest de la France et en Espagne ; archaïque tir aux pigeons.

Ils  se reproduisent deux à trois fois par an : leur ponte est petite, un ou deux oeufs seulement. Les jeunes sont nidicoles ; ils s'envolent au bout d'un mois et sont autonomes une semaine plus tard. Sur la photo ci-dessous se trouve un jeune : on le reconnaît à son duvet résiduel, ses couleurs plus ternes que les adultes et l'absence de tache dans le cou ; quant à son vol, il est bien plus lourd et gauche. Disons le tout net, il manque encore cruellement de style.

Agenda

Cours de taille à Goersdorf

Samedi 23 février à 9h00

Cours de taille à Woerth

Samedi 16 mars à 14h00

Nouveautés

Rubrique nature :

le serpent de verre