21.03.2014 Bourdon terrestre

Le bourdon terrestre (Bombus terrestris) est le plus gros bourdon présent en Alsace : il mesure environ 2,5 cm. Pour le reconnaître, outre sa taille, repérez son collier thoracique et son deuxième segment abdominal jaunes ou orange et surtout l'extrémité du corps blanche ; c'est d'ailleurs ce détail qui lui vaut son délicieux surnom de cul blanc !

 

Dès la mi-mars, on peut observer les femelles fondatrices fécondées l'année précédente (tous les autres individus meurent à la fin de l'automne). Elles font un nid dans un trou au sol d'où leur nom de bourdon terrestre, le plus souvent dans un terrier de rongeur. Au courant de l'été, une colonie peut compter plusieurs centaines d'individus !

 

Se nourrissant de nectar et approvisonnant leurs larves en pollen, ces insectes jouent un rôle non négligeable dans la pollinisation des cultures. Sur la photo ci-dessus, vous remarquerez un creux sur la patte postérieure ; ce n'est pas une jambe cassée mais la corbeille à pollen. Actifs dès 8 à 10°C, même par temps maussade, les bourdons terrestres sont bien moins frileux que les abeilles domestiques. Ils sont souvent utilisés en serre pour polliniser les fraisiers, les plants de tomates ; les agriculteurs achètent pour cela chaque année des ruches à bourdons...

Les inflorescences de saule marsault sont assidûment fréquentées par les bourdons terrestres.

Agenda

Balade et sanglier à la broche

Dimanche 10 juin 2018

à Langensoultzbach

Cours de taille 

Samedi 27 mai 2018

à Dieffenbach-lès-Woerh

Notre calendrier 2018 est en ligne !

Pour le voir, je clique !

Nouveautés

Rubrique nature :

le serpent de verre