2015.04.19 Surelle

La surelle (Oxalis acetosella) ou oxalis petite oseille ou oseille des bois ou oseille de Pâques, se reconnaît aisément : ses fleurs et ses feuilles sont vraiment caractéristiques.

Les limbes des feuilles sont formées de trois folioles (comme le trèfle) ayant chacune la forme d'un coeur. Cet amour de plante se déguste avec modération : ses feuilles ont un goût acidulé, mais gare à l'échinococcose et attention à l'acide oxalique qu'elles contiennent qui s'attaque au rein et ... au coeur. Quand il fait trop chaud ou trop sec ou qu'il fait nuit, la surelle plie soigneusement ses feuilles : c'est une maniaque ! Couvrez-la avec un chapeau (par exemple celui de Martine) pour l'obliger à fermer ses folioles !

Les fleurs se reconnaissent à leur corolle : chaque pétale blanc (parfois rose) est veiné par des lignes violettes qui forment un réseau qui fait penser à une aile d'insecte.

Les abeilles viennent la butiner. Si les apiculteurs l'apprécient, certains jardiniers un peu moins... En effet, elle peut se montrer très envahissante ; dans les sous-bois, elle forme de véritables tapis. Son rhizome se ramifie sous le sol et la dissémination de ses semences est très efficace : à maturité, la capsule éclate et projette les graines à plus de deux mètres. Ce mode de dispersion très efficace s'appelle l'autochorie. (voir genêt à balais)

Agenda

Balade autour de Langensoultzbach et sanglier à la broche

 

Le 13 juin 2021

 Balade à partir de 9h30

Repas à partir de 13h.

Nouveautés

Rubrique nature :

le serpent de verre