Planter un arbre haute tige

 

 

 

Sur cette page, les élèves du collège de Woerth vous montrent comment planter un arbre haute tige.

 

 

Vous verrez, ce n'est pas bien compliqué !

 

 

 

1. Creuser un trou 

 

Préparez vos outils : la bêche, la fourche bêche, la pelle et la pioche seront utiles. Creusez un trou de 60 cm de largeur, de 60 cm de longueur et de 60 cm de profondeur environ.

2. Mettre un tuteur

 

A l'aide d'une masse, enfoncez un tuteur. Attention les doigts ! 

 

Cette opération est plus facile à réaliser à deux.

 

Mieux vaut mettre le tuteur en place avant l'arbre pour éviter d'abîmer ses racines.

 

Les perfectionnistes mettront leur tuteur côté ouest, d'où viennent les vents dominants, pour éviter que l'arbre ne le heurte sans arrêt. De même, pour éviter les blessures des charpentières, il faut que le tuteur soit suffisamment enfoncé et n'entre pas dans la couronne de l'arbre.

3. Habiller les racines

 

Il s'agit de rafraîchir avec un sécateur les radicelles dont les bouts sont secs, d'éliminer les racines abîmées et de couper les plus grosses en biseau pour créer un appel de sève. Cette technique s'appelle l'habillage des racines.

4. Praliner les racines

 

Dans un seau large, faites un mélange de terre fine (argile ou terre provenant d'une taupinière) et de terreau. On peut même ajouter une bouse de vache ! Bien mélanger avec de l'eau pour obtenir une pâte assez épaisse et collante. Trempez les racines de votre arbre dans ce mélange de manière à ce que le pralin y adhère. Cette technique, appelée pralinage, assure une meilleure reprise du système racinaire.

Remarque : il existe en jardinerie du pralin prêt à être utilisé.

 

5. Mettre l'arbre en terre

 

Mettre l'arbre en terre. Le placer de manière à ce que le point de greffe ne soit pas enterré et que l'arbre soit séparé de son tuteur de la largeur d'un poing. Au niveau des racines, pensez à combler avec de la bonne terre.

6. Arroser copieusement et attacher l'arbre

 

Lors de la plantation, 20 litres d'eau (2 seaux ou 2 arrosoirs) sont nécessaires. L'idéal est de former une cuvette pour bien pouvoir arroser l'arbre la première année. N'hésitez pas à remuer l'arbre et à tasser la terre pour qu'elle entoure bien les racines ; vous éviterez ainsi les poches d'air préjudiciables au bon développement racinaire.

Attacher l'arbre au tuteur en le séparant avec une touffe de foin pour éviter les frottements. En plus, vous créez ainsi un logement pour les forficules. La nuit, ils se nourriront des pucerons qui parasitent les arbres.

Il reste à faire la taille de formation de l'arbre et ... attendre qu'il grandisse !

Agenda

Balade et sanglier à la broche

Dimanche 10 juin 2018

à Langensoultzbach

Cours de taille 

Samedi 27 mai 2018

à Dieffenbach-lès-Woerh

Notre calendrier 2018 est en ligne !

Pour le voir, je clique !

Nouveautés

Rubrique nature :

le serpent de verre