25.04.2012. L'étal du boucher, mon thermomètre apicole !

 

"En avril, ne te découvre pas d'un fil..." Jamais mois d'avril n'aura été aussi frustrant pour moi : je veux m'initier à l'apiculture, j'ai donc une audience à la cour, mais le roi des abeilles, Francis, ne montre sa reine (en réalité ses reines : il est polygame) qu'à condition qu'il fasse beau et que le thermomètre affiche au moins 15°C. Et avril 2012 est désespérément maussade et froid... Pas la moindre merguez ni la moindre chipolata sur l'étal de mon boucher, que je considère désormais comme mon tout nouveau thermomètre apicole. Bonjour tristesse.

 

Aujourd'hui, on essaie néanmoins de visiter les ruches : elles sont populeuses (Francis sait y faire), il faut donc placer des hausses pour commencer la récolte et limiter les risques d'essaimage. Impossible de repérer la reine dans les deux ruches visitées : il y a trop d'ouvrières dans le corps de la ruche car les butineuses ne sont pas sorties. Et pour cause : il fait 14°C, il commence à pluvioter, il faut arrêter. Ce soir ni merguez, ni chipo au menu ; mon thermomètre apicole me serine : "En avril, ne te découvre pas d'un fil !"

 

Vivement le mois de mai...

Agenda

Cours de taille

Samedi 15 juin 2019

RDV Mairie de Goersdorf à 9h00

Marché du terroir à Hegeney

Dimanche 29 septembre 2019 

Nouveautés

Rubrique nature :

le serpent de verre