11.07.2012 Bizutage !

 

Mes premières avettes sont arrivées bien plus vite que prévu. Il s’agit d’un nucléus que m’a fait Claude. Merci Maître !

 

Un nucléus ? Oui : un nucléus, des nuclei : ceux qui ont fait du latin comprendront… C’est un mot quelque peu savant pour désigner un paquet d’abeilles sur quelques cadres. La bonne nouvelle c’est qu’elles sont bien là - en chair et en os ! La mauvaise c’est qu’elles ne produiront pas encore de miel cette année : en effet, cette petite colonie doit avant tout s’étoffer, se développer pour passer l’hiver. C’est un objectif modeste qui enseigne au jeune apiculteur la lourde épaisseur de la patience. Je ne suis pas dupe : ce n’est ni plus ni moins qu’un bizutage. (Il me semblait pourtant que Ségolène y avait mis fin.)

 

On reconnait aisément le bizut ou le bizuth (Ségolène n’a pas encore éradiqué ce nom du dico) car il visite ses abeilles entre douze et vingt fois par jour. Il se plante devant la planche d’envol pendant des heures durant (enfin plutôt à côté car devant it’s very dangerous), il compte le nombre d’abeilles qui entrent et qui sortent chaque minute. Il les encourage ! Allez ! Allez ! Il regarde si les pattes postérieures des abeilles sont pleines de pollen, il observe les ouvrières qui dégagent les cadavres, il surveille si les gardiennes repoussent les intrus, les mouches notamment. Il s’émerveille devant le vol lourd des faux-bourdons. Le bizut, aussi intelligent fût-il (je suis quelque peu immodeste), est vraiment candide.

 

Mais la candeur n’est-elle pas une forme du bonheur ?

Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer une photo de la planche d'envol. Elles sont belles mes abeilles, n'est-ce pas ?

Agenda

Exposition fruitière et marché du terroir

Dimanche 23 septembre 2018 de 10h00 à 20h00 à Hégeney

Visite du verger conservatoire de Froeschwiller 

Dimanche 23 septembre

à 14h30

Notre calendrier 2018 est en ligne !

Pour le voir, je clique !

Nouveautés

Rubrique nature :

le serpent de verre