Trois, les fruits sont pressés...

Les fruits sont lavés, passent dans le broyeur puis dans la presse. Bien qu'il pourrait en extraire le jus avec ses mains -impressionnantes-, Louis utilise une presse de 300 bars. Bas les pattes ! Du liquide miraculeux s'en écoule : le jus de pommes frais et trouble (qui sera filtré par la suite). Un régal ! Un délice ! Un délicieux régal !

 

Agenda

Cours de taille à Goersdorf

Samedi 23 février à 9h00

Cours de taille à Woerth

Samedi 16 mars à 14h00

Nouveautés

Rubrique nature :

le serpent de verre